Les effets secondaires du vaccin anti-amarile (contre la fièvre jaune)

jeudi 3 juin 2010
par  administrateur
popularité : 17%

- complications neurologiques (OMS 1957 ) [1]

  • risque d’encéphalite  [2]

- complications allergiques (OMS 1957)

  • rash
  • érythème multiforme
  • urticaire
  • angiœdème
  • asthme
  • réactions anaphylactiques avec choc anaphylactique et collapsus vasculaire
  • réactions d’ARTHUS caractérisée par un œdème et une nécrose au point d’injection moins de 24 heures après la vaccination
  • réactions allergiques graves chez des sujets avec des antécédents allergiques (OMS 1957) avec risque d’une mutation du virus vaccinal (JENNINGS A.D. et al.1994)  [3]

- réactions graves, mortelles (OMS 1957) : des cas mortels ont été signalés lors de campagnes de vaccination systématique en Côte d’Ivoire (1974) et au Ghana (1982). L’incidence des réactions graves était de 53 pour 1.000.000 vaccination et le taux de létalité de 20,5%. Le tableau était l’apparition d’une fièvre apparaissant le jour de la vaccination avec les signes classiques d’une inflammation (rougeur, douleur, gonflement, fièvre). Dans les cas graves, il y avait un collapsus cardio-vasculaire réfractaire aux corticoïdes.


[1OMS, La lutte contre la fièvre jaune en Afrique, rapport technique, 1957, n° 136, pp. 63-66.

[2Le risque d’encéphalite est particulièrement élevé chez les jeunes enfants de moins d’un an, c’est pourquoi ils ne peuvent ne pas être vaccinés.

[3

Jennings, A. D., Gibson, C. A., Miller, B. R., Mathews, J. H., Mitchell, C. J., Roehrig, J. T., et al. (1994). Analysis of a yellow fever virus isolated from a fatal case of vaccine-associated human encephalitis. J Infect Dis, 169(3), 512–518.
toggle visibility


Navigation

Articles de la rubrique

  • Les effets secondaires du vaccin anti-amarile (contre la fièvre jaune)

Agenda

<<

2016

 

<<

Juillet

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
27282930123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois